Préparer les repas pour bébé

panier de légumes

Les petits que vous accueillez commencent à manger. Avec les parents employeurs, vous avez décidé que les repas seraient préparés par vos soins.

Mais, préparer des repas sains et savoureux pour tous, ce n’est pas toujours une mince affaire…

Entre les compotes, les purées et autres petits plats, cela demande de l’organisation, de l’imagination et parfois une bonne dose de compromis…

Les besoins nutritionnels de bébé sont spécifiques, pour autant, il est facile et agréable de l’éveiller au gout avec des “préparations maison”.

L’avantage des « préparations maison » :

Il faut en convenir, les petits pots du commence sont très pratiques, et spécialement adaptés à l’âge et aux besoins des bébés. Bien que de nos jours les choix soient très variés, bio, sans additif, avec beaucoup de choix de gouts et de texture, cela reste un produit industriel. En termes de gouts, et d’impact écologique, rien ne remplace le « fait maison », sans compter que l’amour que vous mettez dans vos plats a un gout inimitable.

  • Le gout et les nutriments :

Rien ne peut remplacer des fruits et légumes frais de saison, ils sont plus savoureux, plus nutritifs et ont plus de vitamines et minéraux.

Lorsque vous préparez des repas pour bébé, vous savez exactement ce que vous y mettez. Vous maitrisez les modes, et les températures de cuisson, vous respectez davantage les produits. Les petits pots doivent se conserver longtemps, pour cela ils sont chauffés à très haute température, détruisant ainsi la plupart des vitamines, mais aussi le gout des aliments. Les industriels doivent donc les remplacer par des produits de synthèse.

Les “préparations maison” ont l’avantage du gout, des vitamines et nutriments préservés, mais pas seulement !

  • Les textures :

Les “préparations maison” vous permettent de jouer sur les textures, et ainsi de les adapter au gout de chaque enfant. Vous pouvez ainsi passer des purées lisses aux purées mixées, puis aux petits morceaux, de la taille et de la texture que vous souhaitez. Parfait pour faire en douceur le passage d’une alimentation liquide, à une alimentation solide.

  • Le prix :

Le cout est lui aussi un facteur de choix, les préparations du commerce sont relativement chers, comparativement à une préparation à base de produits frais. Avec un panier de saison, vous pouvez préparer un grand nombre de repas pour bébé. Vous pouvez également prélever de petites portions de légumes, viandes, ou céréales lorsque vous préparez le repas familial.

  • L’éducation alimentaire :

Lorsque les enfants vous voient préparer à manger ( même y participent pour les plus grands), vous leur transmettez de bonnes habitudes. Hé oui, rien ne vaut l’expérience, ils vont voir, sentir, toucher, gouter !!! Toutes ces informations sensorielles vont participer à leur apprentissage. Cela va leur donner des habitudes alimentaires, et du plaisir ! Ils préfèreront les gouts naturels des aliments, et auront moins tendance à consommer des produits aux gouts saturés, ils auront une alimentation plus équilibrée. Même s’il ne faut pas non plus se priver de douceur. 😉

  • Le plaisir :

Il faut se l’avouer quand on aime cuisiner, on aime préparer des petits plats pleins de gout et d’amour. Alors quoi de plus normal que de s’éclater à préparer de petites purée ou compote pour régaler les papilles de bébé ?? Imaginez des associations de gout qui pourrait lui plaire, et le surprendre. Faites-vous plaisir, et faites-lui plaisir !!

L’alimentation doit être un plaisir, si c’est le cas, vous avez gagné !!

Comment cuisiner pour bébé ?

Les enfants ont des besoins spécifiques qu’il faut respecter. À ce titre, les quantités, les modes de cuisson, la conservation, etc. sont à prendre en compte.

Le gout avant tout! Vous cherchez à développer les papilles de bébé, alors le gout des plats est important. La cuisine pour bébé étant sans sel, n’hésitez pas à rehausser le gout avec des herbes et des épices, avec parcimonie bien évidemment, mais essayez, vous serez surprise !!

Plusieurs modes de cuisson s’offrent à vous, certains sont à privilégier, mais tous sont bons :

-La vapeur est le mode de cuisson à privilégier, aussi bien pour les fruits, les légumes que pour les viandes et poissons. Le mode de cuisson vapeur préserve davantage de nutriments, et l’eau de cuisson peut être utilisée.

-La cuisson à l’eau, plus rapide qu’une cuisson vapeur, elle respecte moins les nutriments, car ils sont dissouts dans l’eau. Mais pour cuire des céréales, c’est le moyen idéal. Attention à ne pas saler l’eau de cuisson pour les bébés. Le sel n’est pas bon pour leurs reins qui ne sont pas matures.

-La cuisson rôtie, que ce soit à la poêle ou au four, ce mode de cuisson, apporte beaucoup de saveur, en caramélisant les sucs. Vous pouvez rôtir des viandes, des poissons, mais aussi des fruits et légumes !!

Le visuel est aussi très important, on goute d’abord avec les yeux, et les enfants ne dérogent pas à la règle. Plus le repas est attrayant, plus l’enfant aura envie d’y gouter. Vous pouvez alors composer des assiettes avec des visuels rigolos, dissocier les différents aliments, soyez créatives.

Faites découvrir le panel de toutes ses cuissons à bébé, vous éduquerez ainsi son palais ou gouts et aux textures. Les bébés sont curieux, et aime découvrir, profitez-en !

La conservation :

Préparer de grande quantité est un gain de temps, et le congélateur sera votre allié ! Cependant attention à ne pas garder trop longtemps les préparations au congélateur, respecter les dates de surgélation. Pour facilité les préparations, et doser justement les aliments, mettez les purées dans des bacs à glaçon(idéal pour tout, fruits légumes, mais aussi viandes et poissons),ces petites doses facilement portionnables, décongèlent vite et vous permette de mélanger divers petits blocs pour faire varier les gouts de vos purées. Il existe également des kits comprenant des pots gradués parfaits pour les repas de bébé.

Une purée ou une compote entamée doit être consommée le plus vite possible, sinon gare aux bactéries ! Conservez les 24h maximum dans des pots hermétiques.

L’équilibre alimentaire :

On ne le répètera jamais assez, il faut de tout !

Les quantités de chaque groupe d’aliment doivent être respectées. Notamment en ce qui concerne les protéines, qu’elles soient végétales ou animales. Même si elles sont essentielles à l’organisme, elles doivent être consommées de façon raisonnable, surtout chez les bébés dont les différents systèmes ne sont pas encore matures ( système digestif, et système excréteur). Pour en savoir plus sur l’équilibre alimentaire, ainsi que sur les proportions, je vous invite à lire l’article sur l’équilibre alimentaire et la diversification.

Ne craignez pas de faire gouter aux enfants des aliments au gout fort ou très prononcés, ils sont très curieux et apprécient souvent ce genre d’aliment.

Quel matériel privilégier ?

Pour cuisiner pour votre famille, vous avez sans doute déjà tout le nécessaire. Lorsque l’on accueille des petits, il est intéressant d’avoir dans sa cuisine plusieurs équipements permettant de faire varier les cuissons.

Un cuiseur vapeur, une Cocotte Minute, ou un robot type « thermomix » ou « babycoock ».

Des robots peuvent vous aider dans la coupe et le mixage, mixeur plongeur, blender, râpes, etc.

Tous ces appareils même s’ils sont loin d’être indispensables, sont des véritables aides dans la cuisine. Ils nous font gagner beaucoup de temps, et sont très surs ! Ils gagnent donc sur tous les fronts, rapidité et sécurité.

La vaisselle dédiée à l’alimentation de bébé est à choisir avec soin. Le coté pratique, facilement nettoyable, passant au lave-vaisselle, est à prendre en considération. Choisissez du matériel adapté à l’âge des enfants, lors des premières cuillerées, privilégiez les cuillères souples en silicone, puis passez au couvert en plastique. Dans tous les cas, choisissez une vaisselle résistante et adaptée. Il existe de nombreux modèles, bois, plastique, compartimenté,etc., il y en a pour tous les gouts et tous les budgets.

Je vous propose une sélection de matériels susceptibles de vous intéresser:

pot babymoov

Ces pots hermétiques sont parfaits pour conserver les repas de bébé, aussi bien au réfrigérateur, qu’au congélateur. Les plus: les pots sont empilables, ils ont des graduations, ils passent au lave-vaisselle, et vous avez la possibilité d’écrire sur le couvercle.

Voir Babymoov Babybol sur Amazon

multiportion béaba

Ces bacs en forme de fleur sont parfaits pour congeler et décongeler facilement de petites portions. Mais aussi pour la cuisson au micro onde des petites préparations. En silicone souple ils passent au lave-vaisselle, et se lavent très facilement.

Voir le BEABA Multiportions sur Amazon

babycook original

Le babycook est un robot multifonction, il cuit, il mixe, il décongèle, et réchauffe. Avec sa grande contenance de 800ml il peut servir pour toute la famille. Les accessoires, le couvercle, le panier, l’opercule de mixage, et le couteau de mixage se nettoient facilement et passent au lave-vaisselle.

Voir le Babycook sur Amazon

mixeur, cuit vapeur bébé

Ce robot multifonction, vous permet de cuire à la vapeur, de mixer, de réchauffer, mais aussi de stériliser. Il vous permet de cuire plusieurs ingrédients à la fois. Sa contenance de 600ml permet de l’utiliser pour les préparations familiales. Tous ces éléments à l’exception du couteau de mixage peuvent être lavés au lave-vaisselle. Le plus, il garantit ses matériaux sans BPA!

Voir le Mixeur Cuiseur KYG sur Amazon

En conclusion

Préparer soi-même les repas pour bébé peut vraiment être un moment agréable, cela permet de participer aux développements de l’enfant, à son éducation alimentaire et gustative. Il faut bien sûr que cela reste un plaisir, et non une contrainte supplémentaire. Mieux vaut donner un pot industriel si vous n’avez pas le temps ou l’envie plutôt que de vous contraindre à préparer un repas. Tout doit rester un plaisir, pour vous comme pour les enfants.

Laisser un commentaire