Les animaux chez l’assistante maternelle

Votre foyer compte déjà un ou plusieurs animaux, ou alors, vous souhaitez acquérir un animal, sachez qu’avec votre agrément, vous êtes tenue par plusieurs obligations.

Faisons le point sur la législation.

La convention collective est claire :

« La présence d’animaux dans le lieu d’accueil
L’évaluation portant prioritairement sur les conditions d’accueil garantissant la sécurité de l’enfant, qui ne doit jamais rester seul avec un animal, il convient de prendre en compte :
1° La capacité de l’assistant maternel à comprendre les risques encourus par l’enfant et les mesures prises pour organiser une cohabitation sans danger ou isoler le ou les animaux dans un lieu à distance durant l’accueil ;
2° Les dispositions envisagées pour assurer l’information effective des parents, en cas de détention ou d’acquisition d’animaux présents durant l’accueil ;
3° La présence dans le lieu d’accueil, ou à proximité immédiate, d’animaux susceptibles d’être dangereux, notamment de chiens de la première catégorie et de la deuxième catégorie. »

« La validité des vaccinations obligatoires des animaux présents au domicile du candidat pourra être vérifiée »

Quels sont les animaux incompatibles avec un agrément

Les chiens de catégories 1 et 2, ce sont les chiens dit d’attaque, de garde ou de défense.

Les chiens de catégorie 1 :

  • Staffordshire terrier ou American Staffordshire terrier (chiens dits « pit-bulls »),  
  • Mastiff (chiens dits « boerbulls »),
  •  Tosa

Les chiens de catégorie 2 :

  • La race Rottweiler
  • Les chiens non-inscrits à un livre généalogique reconnu par le ministère en charge de l’agriculture et qui peuvent être rapproché morphologiquement des chiens de la race Rottweiler.
  • À savoir  : le chien de race Staffordshire bull terrier ne fait pas partie des chiens susceptibles d’être dangereux.

Certains NAC :

Les NAC ce sont les Nouveaux Animaux de Compagnie. Sont considérer comme NAC :

  • les rongeurs : certaines races de lapin, souris, cochon d’Inde, rat, hamster, chinchilla, octodon, écureuil de Corée, gerbille, chien de prairie…
  • les carnivores : certains putois, furets…
  • les primates : saïmiris et pinceaux blancs. Attention, vous vous engagez sur 20 ans et si ce petit singe semble mignon, il peut mordre comme tout animal.
  • des reptiles de toutes sortes. certaines espèces de tortues non protégées
  • lézards : iguanes, geckos, caméléons…
  • des arthropodes : scorpions, araignées, myriapodes…
  • des insectes : phasmes…
  • des crustacés : Bernard l’ermite, Crevette naine…
  • des amphibiens : grenouilles rieuses, dendrobates, axolotls…
  • des oiseaux : perruches, perroquets, diamant, canaris, mainates, toucans…
  • les gallinacées : poules, dindons, paons, oies, canards
  • des poissons : poisson rouge, carpe koï, poissons exotiques (combattant, guppy, scalaire, discus, corydoras, killie, etc.), loche, voire des esturgeons ou piranhas…
  • des mollusques : escargots de Bourgogne, ampullaire, etc.

Il est évident que certains NAC ne posent pas de problème, bubulle votre poisson rouge est apriori inoffensif. Mais si vous possédez des reptiles, des arthropodes, ou autre animal potentiellement dangereux, cela est incompatible avec un agrément.

Votre animal doit être déclaré auprès de la PMI

Si vous aviez déjà un animal avant de votre demande

Lorsque vous avez fait votre demande d’agrément, votre puéricultrice à vue l’animal, et vous a demandé quelles mesures vous comptiez mettre en place. Elle put également vous demander d’isoler l’animal pendant l’accueil des enfants. Soit dans une pièce fermée, dans le garage, ou autre. Si c’est un petit animal, il peut vous être demandé de mettre sa cage hors de portée et hors de vue des enfants.

Si vous accueillez un animal après votre agrément

Vous pouvez prévenir votre puéricultrice de pmi de votre envie d’avoir des animaux, elle pourra alors voir avec vous l’organisation que vous comptez avoir, et également vous parler des aménagements qu’il vous faudra effectuer.

Si vous avez eu un coup de cœur, et que l’animal est déjà là, il vous faudra prévenir le plus rapidement possible votre puéricultrice.

 Selon le cas :

  • Un simple coup de téléphone pour lui expliquer l’arrivée de l’animal, et l’organisation que vous comptez avoir.
  • Soit une visite à votre domicile, afin de vérifier si tout est correct, et compatible avec votre accueil.
  • Prévenir les parents

Certains parents seront absolument ravis que leurs enfants soient en contact avec des animaux. Certains auront des craintes, d’autres, peurs de certains animaux. Les peurs et craintes sont personnelles, et souvent profondes, rien ne sert d’essayer de les convaincre…

  • Si vous avez un animal, précisez-le aux parents dès le 1er contact. Il est important que la présence de l’animal soit inscrite au contrat.
  • Si vous avez l’intention d’adopter un animal, informez-en les parents. Cela peut ne pas leur convenir. S’ils sont en accord avec la présence de l’animal, faites un avenant à votre contrat.

L’hygiène du logement

Avoir des animaux est salissant !! Il vous faudra nettoyer chaque jour votre logement, il est important que les enfants évoluent dans un environnement propre et sain. Rien de mieux que l’aspirateur pour éliminer les poils et éviter les allergies.

L’eau et la nourriture des animaux doivent également être mises hors de portée et hors de vue des enfants. Quoi de plus amusant que de jouer dans la gamelle d’eau et de gouter aux croquettes, hormis le risque d’étouffement avec les croquettes, votre animal pourrait mal réagir à cette intrusion.

Les animaux doivent être vaccinés, mais également vermifugés et déparasités.

Les bienfaits des animaux

Les bénéfices sont innombrables, parmi eux :

  •  la santé : selon une étude finlandaise, les enfants en contact avec des animaux sont moins sujets aux problèmes respiratoires.
  •  le développement : un animal c’est stimulant, communication, toucher, la curiosité, etc..
  •  le moral : un câlin, la joie de voir les animaux évoluer, le soutien émotionnel
  • la socialisation

En voiture !!! Transporter les enfants accueillis

Dans l’exercice de votre profession vous pouvez être amener à transporter en voiture les enfants accueillis. Que se soit pour vous rendre à la bibliothèque, au RAM, ou à l’école.  Faisons le point sur la sécurité en voiture, et sur les dispositifs de sécurité. Mais également sur l’indemnité kilométrique

Les obligations pour transporter les enfants accueillis en voiture :

Pour pouvoir utiliser votre véhicule avec les enfants que vous avez en accueil, plusieurs règles sont à respectées.

  • Vous devez bien évidement avoir l’accord et l’autorisation écrite des parents, cette autorisation fait partie des annexes à mettre à votre contrat.
  • Votre véhicule doit être assuré et une attestation de votre assureur doit vous être fournie. Voici ce qu’elle doit comporter : « La compagnie … représentée par M … le directeur régional ou (autre) certifie que Mme … a souscrit un contrat automobile pour le véhicule … n°… Ce contrat autorise le transport des enfants dont la conductrice a la garde, dans le cadre de sa profession assistante maternelle ou familiale, pour laquelle elle est rémunérée. » Une copie de cette attestation doit être remise aux parents employeurs.
  • Votre véhicule doit être en bon état, CT a jour, révision etc … Et également en état de propreté, pensez à effectuer fréquemment, le ménage dans votre voiture.
  • Votre véhicule doit être équipé de dispositifs de sécurité adapté à l’âge des enfants transporté.

L’indemnité kilométrique :

Si les parents vous demandent expressément de conduire leurs enfants, (école, activité extra-scolaire, etc…) les indemnités kilométriques vous sont dues. En revanche si vous utilisez votre véhicule pour aller à la bibliothèque, au ram, etc…, de votre propre chef, vous pouvez ou non percevoir les indemnités kilométriques. En effet cela relève d’une entente commune qui doit avoir été négocié et noté au contrat. Sachez que les frais kilométriques (si vous en avez convenu) sont à diviser entre tous les parents des enfants transportés, sauf si le déplacement ne concerne que l’un deux.

Les indemnités kilométriques dépendent des barèmes (barème administratif qui est le minimum, et le barème fiscal qui est le maximum) , elles ne sont pas libres. Elles varient également en fonction du kilométrage, et de la puissance du véhicule.

Puissance
fiscale
MINIMUM
moins de 2000 km | 2000 à 10000 km
MAXIMUM
Barème fiscal 2019
3 CV et moins 0,29 € 0,36 € 0,451 €
4 CV 0,29 € 0,36 € 0,518 €
5 CV 0,29 € 0,36 € 0,543 €
6 CV 0,37 € 0,46 € 0,568 €
7 CV 0,37 € 0,46 € 0,595 €
8 CV et plus 0,41 € 0,50 € 0,595 €

Les indemnités kilométriques n’ont pas le caractère de salaire et ne sont donc pas soumises à charges sociales.

Les dispositifs de sécurité :

Les sièges auto :

 Les sièges auto que vous utilisez doivent répondre aux normes en vigueur R44/04 (ou même 03 c’est encore légal à l’usage) ou R129 (i-size). Rien ne vous oblige à avoir un siège auto ISOFIX , ni aujourd’hui ni en 2021.

Un siège auto peut être utilisé maximum 10 ans s’il est toujours aux normes en vigueurs.

Les sièges auto sont les dispositifs de sécurité indispensables et obligatoires. Pour que les enfants soient en sécurité, il faut que les sièges auto soient adapté à leur âge, leurs poids et leurs tailles. Ils sont repartis en groupe.

·  Groupe 0 de 0 à 10 kg : groupe réservé à quelques coques et principalement aux nacelles. La coque dos route est à privilégier, elle assure plus de sécurité.

·  Groupe 0+ de  0 à 13 kg : Siège naissance obligatoirement dos route

·  Groupe 1 de 9 à 18 kg : les sièges 2ème âge avec harnais ou bouclier, dos ou face route. Les sièges dos route sont à privilégié

·  Groupe 2 de 15 à 25 kg : les rehausseurs avec dossier, mais également des sièges dos à la route.

·  Groupe 3 de 22 à 36 kg : les rehausseurs avec ou sans dossier. Les sièges avec dossier sont plus sûrs en cas d’accident.

Qui fournit les siège auto ?

L’assistante maternelle ou les parents peuvent fournir le ou les siège auto. C’est à voir entre vous. Si vous avez du matériel répondant aux normes, et qui convient aux parents, vous pouvez utiliser votre matériel. Si votre matériel n’est plus aux normes vous devrez vous équiper. Si les sièges auto que vous utilisez et aux normes mais ne convient pas à vos parents employeurs,  négocier avec eux le prêt ou l’achat en commun de matériel.

Les aides pour s’équiper :

La prime d’installation versée par la CAF.

Elle vous ait délivré sous condition de ressources une fois les 60 heures de formation effectuées et avoir travaillé au moins 2 mois. Cette prime est au minimum de 300 € et au maximum de 600 €.
Vous avez 1 an maximum après votre 1er agrément pour en faire la demande. Cette aide vous ait verser sous contrat, vous devez vous engagez à exercer pendant 3 à 5 ans sinon elle doit la rembourser. 

L’aide à l’installation de l’IRCEM.

Elle est à demander lors de l’obtention de l’agrément ou dans les 6 mois suivant le renouvellement ou lors d’une modification liée à des exigences de la PMI. Pour prétendre à cette aide, vous devez justifier 3 mois consécutifs d’activité. Elle est versée en fonction des revenus du foyer. Elle est versée pour un type d’équipement, il faut pour cela faire un dossier, et joindre une facture ou devis. La somme est versée sous forme de remboursent. Le remboursement s’effectue sous 1 mois environ.

Les rétroviseurs de surveillance :

Les rétroviseurs de surveillance sont parfaits pour garder un œil sur les enfants installé dos à la route. Il en existe de nombreux modèle, ludiques, avec éclairage, etc…

Louer les jouets avec: Petite Marelle!

Jouer est fondamentale pour les enfants, c’est pourquoi nous avons à cœur de mettre à leur disposition des jouets favorisant leurs développement.

Petite Marelle vous propose un service de location de jouets issu de la pédagogie active. Comment lié l’utile à l’agréable: des jouets en lien avec une pédagogie active, et un concept écot-responsable, forcement Petite Marelle à tout pour me plaire.

Laissez moi vous présenter: Petite Marelle


Tout d’abord quelques chiffres sur les jouets de nos enfants :


·      40 000 000, c’est le nombre de jouets jetés chaque année en France.
·      8 mois c’est la durée moyenne d’utilisation d’un jouet. Et oui, on a tous eu des jouets coup de cœur…mais on a tous eu des jouets que l’on a peu ou pas du tout touché. Il faut dire que l’emballage était beaucoup plus sympa!

C’est dans ce contexte que s’est créé Petite Marelle, un site de location de jouets pensé pour les parents et aussi pour les professionnels de la petite enfance.

C’est un abonnement mensuel « clés en main » qui comprend : 

-> Les jouets bien évidemment

-> L’envoi A/R

-> Le nettoyage et la vérification des jouets à l’expédition et à la réception

-> Ainsi que la garantie casse, donc par exemple si un jouet un cassé pendant votre abonnement, vous n’avez aucun surcoût


Quant aux jouets, ils sont sans pile ni plastique. Les jouets sont donc en bois, en caoutchouc naturel ou en carton.

Ils sont issus des pédagogies actives comme par exemple la plus connue : la méthode Montessori.


Le fonctionnement est très simple et tout se fait depuis le site internet :

 -> Vous choisissez 1 ou plusieurs coffrets de 12 jouets

-> Vous le recevez à domicile ou en point relais

-> Vous en profitez pendant la durée de votre abonnement (donc 3 mois ou 6 mois selon votre besoin)

-> Vous nous le renvoyez pour en recevoir 1 nouveau


C’est donc un service qui permet : 

-> D’offrir du renouvellement régulièrement aux enfants avec des jouets de qualité

-> De réduire l’encombrement et l’entassement des jouets chez les pros de la petite enfance

-> De donner plusieurs vies aux jouets grâce au principe même de la location

-> De bénéficier d’un abonnement sans risque et moins couteux que l’achat

 -> Et de centraliser la gestion des jouets auprès d’un seul interlocuteur » 


Plus d’infos sur https://petitemarelle.fr

Quelque photos des jouets en situation:

La joie du déballage et de la découverte

Comment choisir sa chaise haute ?

bébé sur une chaise

Parfaites pour rendre confortablement un repas lorsque l’enfant sais s’assoir seul et tient bien assis.

La chaise haute fait partie des indispensables.

Comment bien la choisir ? Quels sont les critères à prendre en compte ? On fait le point, et je vous proposerais ma sélection.

Quand peut-on utiliser une chaise haute ?

He bien tout dépend de votre chaise haute…

Certaines sont utilisables dés la naissance, elles sont évolutives, et multiposition. Vous pouvez les utiliser comme un transat.

Pour les chaises hautes traditionnelles, il faudra que l’enfant tienne bien assis, sans avoir besoin d’appui, soit vers 6 ou 8 mois.

Les principaux critères à prendre en compte :

Le poids et l’encombrement :

En fonction de votre espace intérieur, mais également du nombre de chaise dont vous allez avoir besoin, vous n’allez pas choisir le même modèle. Certaines chaises hautes peuvent être imposantes…

À contrario, certains modèles sont pliants et prennent moins de place.

La chaise haute Monsieur bébé est une chaise haute très pratique, pliage compact 35 cm d’épaisseur. Réglable en hauteur, 3 positions. Inclinable sur 3 positions. Une tablette réglable et détachable. Mais également des roulettes, qui sont très pratique vu ses 18kg…. C’est un excellent rapport qualité/prix.

Voir la chaise haute pliante Monsieur Bébé sur Amazon

chaise haute combelle

Combelle est une marque emblématique. Ici c’est une version simple et pliante. Pliage extra compacte, et un poids de 4,5 kg. Cette chaise haute est peu encombrante. Un harnais 5 points, un plateau en plastique détachable et lavable. Cette chaise de fabrication Française et également responsable, Certification PEFC pour une gestion durable de la forêt.

Voir la chaise haute Combelle Chaise Extra-Pliante sur Amazon

Choisissez la en fonction de vos besoins et de votre espace, regarder bien la surface prise au sol car certaines chaises ont des pieds évasés est prennent plus de place qu’il n’y parait.

Le poids est aussi un critère décisif. Si vous êtes amené à déplacer et transporter votre chaise haute, choisissez une chaise légère, ou équipée de roulette. Le poids d’une chaise haute varie de 4kg à 20kg… Pensez à ménager votre corps.

La matière :

Ici c’est avant tout une histoire de gout. Il existe des chaises hautes en plastique, d’autres en bois, mais aussi en métal. Principalement, il faut qu’elle puisse se nettoyer facilement. Ensuite pour ma part, par souci écologique, je privilégie les chaises hautes en bois venant d’exploitation éco gérée, ou durable.

chaise haute design

La Chaise haute i kid évolutive style à un joli design moderne et ergonomique. Elle dispose de 2 hauteurs, de chaise haute elle devient petit fauteuil. Sa tablette amovible et réglable 2 profondeurs, et lavable au lave vaisselle. Une assise confortable, doux au contact et facile d’entretien. Elle dispose d’un harnais 5 points.

Voir la chaise haute Ateliers T4 Ikid Chaise Haute Evolutive sur Amazon

Les options :

La plupart des modèles ont des tablettes amovibles qui permettent ensuite à l’enfant de prendre ses repas à table.

-Les chaises dites « évolutives », elles peuvent être utilisées dés la naissance pour certain modèle. L’assise a de multiples positions, allongées, semi-assises, etc. Certaines ont des transats intégrées, ou qui se fixent dessus. Certaines se « transforment », de chaise haute en rehausseur de chaise. D’autres proposent un réglage de l’assise et du repose-pied. Les chaises évolutives sont vraiment modulables selon les modèles.

La chaise haute Alpha Plus de Hauck,est un 4 en 1. Le transat 2en1, aussi utilisable en tant que balancelle bébé, un coussin de siège rembourré et un harnais de sécurité à 5 points. L’assise et le repose-pied sont réglables en hauteur et profondeur de façon ergonomique, s’adaptant ainsi à la croissance de votre enfant. Un beau produit à un prix abordable. Elle est en plus fabriquée en bois issue d’exploration durable.

Voir la chaise haute Hauck Alpha Plus Newborn Set sur Amazon

-Les chaises hautes à roulettes, elles sont très pratiques si vous êtes amené à déplacer fréquemment la chaise haute.

La chaise prima pappa Follow s’utilise dès la naissance jusqu’a trois ans . Utiliser comme transat pour ensuite devenir une chaise haute. Elle set doté d’un double plateau multi-position. D’un repose-pieds réglables. Et de roulettes. Un poids raisonnable de 7kg6.

Voir Peg Perego Chaise-haute pour bébé Follow Me sur Amazon

-Les chaises hautes pliables. Elles peuvent être très utiles, il faut néanmoins penser à l’encombrement une fois plié. Certaines sont beaucoup plus encombrantes que d’autres.

-Le plateau lavable au lave-vaisselle. Pour un nettoyage simplifier certaines chaises hautes ont des plateaux spécialement adaptés au passage en lave-vaisselle.

-L’assise déhoussable. Cette option est vraiment hyper pratique, elle vous permet un entretien simplifié, et une hygiène parfaite.

La sécurité :

-Une chaise haute mal utilisé peut très vite se révéler dangereuse, pour information, 16 % des accidents chez les enfants de moins de 5 ans.

-En France, les chaises hautes doivent répondre à la norme NF S 54-007.

-Elles doivent également disposer d’un dispositif d’attache 3 ou 5 points. Les assistantes maternelles doivent choisir un modèle disposant de 5 points d’attache.

-Le dossier doit avoir une hauteur minimum de 35 cm.

-Elle doit être très stable.

-Elle doit être utilisée exclusivement sous la surveillance d’un adulte.

Le confort :

Là aussi, c’est un point important. Même si l’enfant ne passe pas un long moment dans sa chaise haute, c’est important qu’elle soit confortable. Quoi de plus désagréable que de profiter d’un bon repas, mais d’être mal installer ?

Alors pour que le repas soit un moment agréable et confortable, éviter les chaises trop dures. Assise molletonnée, coussin moelleux. Sachez qu’il est tout à fait possible d’installer un coussin de chaise sur chaise haute avec une assise en bois.

assise universelle pour chaise haute

Le coussin de chaise avec sangles contient une plaque de mousse recouverte de pvc. Un harnais 3 points est intégré au coussin. Facile d’entretien : lavage à la main avec de l’eau savonneuse. Il est fabriqué en France.

Voir L’assise pour chaise haute Looping Coussin de Chaise en PVC avec Sangles Kiwi sur Amazon

La qualité :

Votre chaise haute va être beaucoup utilisée, et mise à rude épreuve. Alors, autant choisir un modèle robuste, qui durera. Cela vous évitera d’en changer fréquemment, ou de devoir en changer certains éléments.

Choisissez des modèles avec de bons avis et de nombreux retours.

Le prix :

Les prix varient de 15€ à plus de 400€. Autant dire qu’il y en a pour toute les bourses.

Un produit simple, leger 4.5 Kg. Un prix super doux, moins de 30€.

Harnais de sécurité : 5 points .Réglable en hauteur : 2 positions . Ajustement de la tablette : 2 positions. Tablette détachable. Repose pieds 2 positions.

Voir la chaise haute Monsieur Bébé ® réglable hauteur et tablette sur Amazon

Si vous devez vous équiper de plusieurs chaises hautes, cela peut être un gros budget.

Les chaises hautes simples sont plus abordables, que les chaises « toutes options », tout dépend de son l’utilisation et de vos besoins.

L’école et les périscolaires

enfant école

Les petits que nous accueillons ne restent pas petits bien longtemps…

Le temps de la scolarisation arrivent, et avec lui se profilent beaucoup de changements. La rentrée à l’école, c’est un grand pas en avant, certains enfants que vous avez accueillis deviendront des périscolaires, d’autres vous quitteront.

Et l’abaissement de l’obligation de scolarisation de 6 ans à 3 ans va également apporter son lot de changement.

Entre la gestion des émotions, l’accompagnement vers la scolarité, les contrats, on fait le point.

Les points techniques :

L’obligation de scolarisation :

Le grand changement pour les tout petits cette année, c’est l’obligation de scolarisation. Bien que la plupart des enfants de 3 ans soient déjà scolarisés, obligation de scolarisation, veut également dire assiduité de fréquentation. L’école maternelle ne sera donc plus « aussi libre », un enfant scolarisé fréquente l’école en journée complète. Fini donc la possibilité de scolariser un tout petit uniquement le matin, ou de prendre des semaines de vacances hors vacances scolaires. L’école maternelle affirme son rôle pédagogique, et éducatif. L’enfant se doit d’être présent.

Les contrats:

Toutes modifications importantes et durables de l’accueil donnent lieu à une modification du contrat par un avenant. Il fixe les nouvelles conditions de garde de l’enfant. Il faut alors penser et examiner tous les changements, jours, horaires, salaire, etc. Vos horaires risquent d’être grandement diminués, vous pouvez proposer une augmentation de votre taux de rémunération. Dans tous les cas il est important de préparer ensemble les modifications. Prenez le temps, vous avez un délai de réflexion vous avez le droit d’accepter ou de refuser un avenant.

Si vous acceptez les termes de l’avenant, celui-ci prendra alors effet à la date convenue. Un avenant entraine une régularisation de salaire, il ne faudra pas oublier de la calculer.

Si vous refusez l’avenant, vous serez licencié. Un licenciement est régi pas des obligations. Il doit vous être notifié par courrier avec accusé de réception. Si vous avez moins d’un an d’ancienneté, le délai de préavis est de 15 jours, si vous avez plus d’un an d’ancienneté, le préavis est alors d’un mois. Vous pouvez être dispenser d’effectuer tout ou partie du préavis, vous serez rémunéré de la même manière congés payés inclus.

L’accompagnement dans le changement de mode de garde :

La rentrée à l’école est un bouleversement pour l’enfant, pour ses parents, mais également pour l’assistante maternelle.

Que vous continuiez à accueillir l’enfant, ou que celui-ci vous quitte, cela va être un changement, il faut alors préparer l’enfant en collaboration avec ses parents. Prenez du temps pour parler tous ensemble. Il est important que tout le monde puisse s’exprimer et être écouté.

Si vous accueillez l’enfant sur les temps périscolaires, pas trop de changements en vue, l’enfant connait votre organisation. Si vous aviez déjà des enfants accueillis en périscolaires lorsqu’il était accueilli cela sera d’autant plus facile, et allant de soi. Il aura vu les enfants scolarisés évoluer entre votre domicile, et l’école. Ils pourront alors « prendre sous leurs ails », ce dernier, en lui expliquant comment les choses se passent pour eux, en le rassurant, etc. Cela rassurera l’enfant qui effectuera prochainement sa rentrée, tout en valorisant les plus grands. Ce type d’encadrement est un gros plus pour les enfants que vous accueilliez, une figure connue dans l’école est rassurante et sécurisante.

Si l’enfant vous quitte, il faudra prévoir une période de séparation, elle se prépare en douceur, par étapes, tout comme vous l’avez fait pour l’adaptation. Cette période est importante pour tout le monde enfant, parents, et vous-même, il faut que la séparation se fasse toute en douceur. Il est bien sûr évident que cette étape sera différente, en fonction des enfants, et de la durée de votre accueil. Soyez attentif et particulièrement vigilant, entrer à l’école et quitter son mode de garde peut être anxiogène et perturbant. N’oubliez pas que le principal intéresser est un enfant qui apprend et découvre les émotions et à du mal à les gérer. Sa communication verbale n’est peut-être pas non plus bien acquise, offrez-lui des moyens d’expression.

Les périscolaires au quotidien :

L’accueil en périscolaire est différent d’un accueil journalier. Selon les cas, vous serez amené à faire plus ou moins de déplacement, à faire de l’aide au devoir, etc.

Dans tous les cas, votre rôle est d’accueillir l’enfant, et de l’accompagner. Vous l’aiderez dans ces apprentissages de la vie quotidienne, dans les fonctionnements des liens sociaux, la gestion de ses émotions, et bien d’autres…

Même si êtes amener à accompagner quotidiennement l’enfant a l’école, vous n’êtes en aucun cas l’interlocuteur principal entre les parents et les enseignants. Vous pouvez relayer des informations simples concernant la vie scolaire, mais en aucun cas servir de relais entre les parents et les enseignants. Il est important que chacun reste à sa place.

Bien qu’il soit préférable de laisser la tache des devoirs aux parents, en fonction des horaires, cela peut être compliqué, et il vous faudra alors accompagner l’enfant pour effectuer ses devoirs. Si c’est le cas, impliquer les parents dès que cela est possible, notamment pour réviser les leçons et effectuer les devoirs pendant le week-end.

En conclusion :

-Une période de grand changement demande de l’écoute, du temps, et beaucoup de bienveillance

-Les enfants apprennent à vivre et à gérer leurs émotions, en entrant à l’école, tout cela risque d’être exacerbé

-Chacun sa place, vous êtes assistante maternelle, ne vous substituer pas aux parents

-Soyer calme et patient

– Et comme pour chaque changement miser sur la communication et la transparence

Déménager lorsque l’on est assistante maternelle

voiture a pédale et cartons

Effectuer un déménagement lorsque l’on est assistante maternelle peut être compliqué, et avoir des répercussions financières non négligeables…

Pour comprendre en quoi un déménagement peut être compliqué, il faut comprendre que l’agrément d’assistante maternelle est attribué pour un logement défini. Lorsque l’on déménage, il faut donc faire agréer son futur logement. Si vous déménagez dans une même ville ou si vous changez de région, ce n’est pas non plus la même chose…

Un déménagement engendre beaucoup de démarches, eau, électricité, changement d’adresse, il en va de même pour votre agrément. Il y a beaucoup de choses à penser.

Mais, un déménagement, c’est aussi beaucoup de changement, et d’émotion. Un déménagement n’est pas anodin, pour votre famille, mais également pour les enfants que vous accueillez.

Au-delà des formalités administratives, il ne faut pas négliger l’humain.

Il est primordial d’en parler avec les enfants que vous accueillez. Que vous continuiez de les accueillir dans votre nouveau logement, ou que vous cessiez l’accueil, un déménagement cela se prépare aussi psychologiquement.

Ne négligez pas le dialogue avec les enfants, expliquez leur comment cela va se dérouler, si vous avez des photos du nouveau logement montrez leur, etc… Prenez du temps pour les préparer.

Les démarches à effectuer lorsque l’on souhaite déménager

Prévenir vos parents employeurs

Cela coule de source, mais penser à prévenir le plus rapidement vos parents employeurs de votre déménagement. Si vous déménager à quelques rues de votre ancien domicile, cela ne pose peut-être pas de problème, mais si vous changer de ville, de région, ou autre, cela peut ne plus convenir.

Suivant le cas de figure, vous pouvez être amené à démissionner, ou à être licencié.

En effet, lorsque vous avez signé votre contrat, vous vous engagiez à exercer à une adresse définie.

Les parents ne sont pas dans l’obligation de vous suivre, ils ne sont pas non plus tenus de vous licencier, étant donné que le motif de rupture émane de votre fait, il est possible que vous soyez amené à démissionner.

En cas de démission, vos n’avez pas droit aux indemnités de licenciements, et, suivant les cas, pas de droit au chômage. Cela dépend bien évidemment du motif du déménagement.

Prévenir le président du conseil général

En tout premier lieu, il vous faut prévenir le président du conseil général, c’est en effet lui qui gère et attribue les agréments.

Cette disposition est prévue dans la convention collective Article R.421‐41

« En cas de changement de résidence à l’intérieur du département, l’assistant maternel ou l’assistant familial communique, par lettre recommandée avec demande d’avis de réception ,sa nouvelle adresse au président du conseil général quinze jours au moins avant son emménagement. Lorsque l’assistant maternel ou l’assistant familial change de département de résidence, il communique, dans les mêmes formes et délais, son adresse au président du conseil général du département de sa nouvelle résidence en joignant une copie de la décision mentionnée aux articles D.421‐12 ou D.421‐13 ou de l’attestation mentionnée à l’article D.421‐15. Le président du conseil général du département d’origine transmet le dossier de l’intéressé au président du conseil général du nouveau département de résidence dès que celui‐ci en fait la demande. »

En cas de changement de région, les démarches prennent plus de temps.

Votre courrier doit comporter en plus de vos noms et prénoms, l’adresse du logement que vous quittez, ainsi que la date de départ du logement. L’adresse du futur logement, ainsi que la date d’emménagement.

Vous recevrez un courrier indiquant la prise en compte de votre déménagement.

Prévenir votre PMI

Prévenez votre PMI de votre déménagement, que vous dépendiez ou non de la même PMI, il est important de tenir votre PMI informer. Si vous dépendez encore de la même PMI, cela vous permettra de prendre au plus vite un rendez-vous, pour faire agréer votre nouveau logement. Si vous changer de PMI, cela permettra de tenir au courant votre puéricultrice, de votre départ, et de surcroit de mettre a jour leurs fichiers. Vous pouvez pour ce faire envoyer un courrier ou un mail. Le président du conseil général informera votre PMI de votre départ dès qu’il en sera informé.

Lorsque vous changez de PMI, prévenez également la PMI dont vous dépendrez de votre arrivée. Cela vous permettra de rencontrer votre future puéricultrice, et de prendre au plus vite un rendez-vous pour faire agréer votre logement. Et ainsi de reprendre au plus vite votre activité.

Prévenir le Relai d’Assistante maternelle

Pensez à prévenir le RAM dont vous dépendez, et ce que vous le fréquentiez ou non. Le RAM dispose de la liste des assistantes maternelles de son secteur, que vous ayez des places de disponibles ou non, cela permettra au RAM de tenir ses listes à jour.

En conclusion :

-Commencez votre déménagement en parlant, avec votre famille, les enfants que vous accueillez ainsi que leurs parents. En période de changement, favorisez le dialogue, et prenez du temps.

-Prévenez le président du conseil général par lettre recommandée avec accusé de réception au moins 15 jours avant votre déménagement.

-Prévenez la PMI de votre lieu de résidence, et votre future PMI.

-Prévenez votre Relai d’Assistante maternelle.

-Ne faites aucun accueil tant que votre nouveau logement n’a pas été agréé.

-Courage pour les cartons, les meubles à bouger, et l’organisation.

Le liniment oléo-calcaire

Le liniment est un produit bien connu par les parents. C’est d’abord le soin des bébés, mais c’est également un soin pour les grands.

Je vous propose de voir les différents usages du liniment, et bien évidemment la recette hyper simple de ce must have.

Vous ne pouvez utiliser un liniment maison pour les enfants que vous accueillez. Pour votre accueil le liniment doit provenir du commerce afin d’éviter tous problèmes. Mais pour vous et vos enfants c’est tous a fait possible.

À quoi sert le liniment ?

Le liniment est un soin, il nettoie et purifie la peau. Ce soin est utilisé plus spécifiquement pour les bébés bien pratique pour le change, car le mélange oléo-calcaire élimine l’acidité de l’urine.

Il est de plus en plus utilisé en milieu hospitalier dans le soin sur des brulures légères de types premier et second degrés, jusqu’aux cloques pas plus. Du coup parfait pour les coups de soleil.

Il peut aussi remplacer votre lait démaquillant.

Vous pouvez aussi vous en servir comme nettoyant pour le cuir.

Magique ce liniment.

Un mélange oléo-calcaire qu’est-ce que c’est ?

C’est un mélange constitué à parts égales d’huile végétale et de calcium ou hydroxyde de calcium. Ici d’huile d’olive et d’eau de chaux. Ce mélange est composé de deux phases, c’est pourquoi il peut se séparer au repos. Il est donc important de le secouer avant usage, pour mélanger les deux phases, et éviter ainsi les brulures. L’eau de chaux à un pH de 12,5 et peu donc causé des brulures de la peau, mais aussi des yeux.

Si vous souhaitez faire votre liniment pour votre usage personnel, je vous invite à venir sur mon autre blog, et ainsi à découvrir une autre de mes passion!!!

Rendre l’alimentation plus amusante pour mieux se nourrir

glace fruit frais

Certains enfants ne sont pas attirés par la nourriture. Il est alors plus difficile de les faire manger. Pourtant, avoir une alimentation variée, et équilibrée est fondamental pour avoir un développement harmonieux, il faut alors que l’alimentation devienne une source de plaisir et de découvertes. Pour cela, vous pouvez rendre le temps du repas plus agréable, en faire un moment de partage convivial, avec de jolis plats. Pour que se nourrir soit un plaisir !

L’hydratation :

eau et fruits

Il n’est pas toujours évident de donner à boire aux enfants. Avec les fortes chaleurs, les besoins en eau de l’organisme sont plus importants, gare à la déshydratation !! Chez les tout petits, une déshydratation peut être rapide. Il est donc primordial de donner régulièrement de l’eau aux bébés, qu’il soit nourri au sein ou au biberon.

Pour les bébés nourris au biberon la plupart du temps c’est assez évident, une fois passée la surprise de découvrir de l’eau plutôt que du lait, ils ont l’habitude du biberon. Pour un bébé au sein c’est bien souvent une autre histoire… Il ne connait pas le biberon, il vous faudra alors essayer plusieurs modèles de biberon et de tétines, afin de trouver le bon, il se peut malgré tout qu’il refuse catégoriquement. La cuillère est alors votre meilleure alliée, bébé lapera volontiers l’eau qu’elle contient, c’est fastidieux, mais efficace. Si l’enfant n’est pas un nourrisson la tasse à bec peut être utiliser, la aussi il vous faudra peut être essayer plusieurs modèles avant de trouver celui qui conviendra. Pour les plus grands, boire à la paille peut être très amusant et favorise ainsi l’hydratation.

moule à glace

Les produits sympas et réutilisables

Ces moules à glace sont très pratiques, facilement empilables pour un gain de place, et facile à nettoyer. Ils sont livrés avec un livre de recettes. De quoi préparer en un tour de main des glaces maison au format individuel.

Voir les moules à glace empilable Lékué sur Amazon

paille en acier

Les pailles sont de très gros polluant, ces pailles en acier inoxydable avec des embouts en silicone sont lavables et réutilisables. Les embouts en silicone les rendent très agréables à utiliser. En plus les enfants peuvent choisir la couleur de leur embout.

Voir les pailles OTISA en acier inoxydable sur Amazon

Rendre l’eau plus attrayante :

L’eau est la boisson principale de l’enfant après le lait, les jus de fruits et autres sont donnés de manière exceptionnelle. Pour inciter les enfants à boire de l’eau, vous pouvez la rendre plus attrayante. Pour cela, agrémentez-la, avec des fruits frais de saison, des plantes comme de la menthe, de la verveine, mais aussi avec des fleurs. Elle sera ainsi aromatisée de manière naturelle, et aura un visuel beaucoup plus attrayant. Pensez alors à utiliser des contenants transparents, biberons, tasse à becs, verre, etc pour que l’enfant puisse voir ce qui aromatise sa boisson.

Du classique menthe citron, au plus exotique comme rose framboise, amusez-vous, et surprenez les yeux et les papilles (je vous donne des idées de recettes à la fin de l’article).

L’alimentation

bento

L’alimentation commence par la vue, Plus un plat est attractif visuellement plus il donne faim. Composer des assiettes avec des visuels rigolos, des aliments à picorer avec les doigts, et à tremper dans des sauces. Misez sur le côté ludique, si vous avez des petits avec des appétits d’oiseaux cette technique faite des miracles !! Si vous connaissez les bentos japonnaient, les enfants adorent, les visuels sont kawaii (mignon), se sont des petites bouchées variées, faciles à manger, et pleines de saveurs inspirez vous en.

Faites découvrir de nouveaux aliments en les incorporant par petites touches, invitez-le à gouter, mais ne forcez jamais. Dénaturez le moins possible les produits, pour que l’enfant puisse associer le gout au produit.

Les smoothies sont très appréciés des enfants qui n’aiment pas les fruits et rechignent sur les compotes, vous pouvez miser ensemble des fruits et des légumes. Vous pouvez également mettre du lait ou de l’eau de coco. En été, geler les smoothies dans des moules à glace individuels

Quelques livres:

livre recettes bio pour mes enfants

Ce petit livre fourmille d’idées, les gouts peuvent être surprenants pour des enfants qui sont habitués à une alimentation « classique ». Les recettes sont facilement adaptables et modifiables en fonction des ingrédients du frigo 😉

Voir « Recettes BIO pour mes enfants » sur Amazon

Des recettes simples et faciles qui plaisent aux enfants, pizza, gâteaux et autres gourmandises. Les produits bio peuvent surprendre par leurs textures ainsi que par leurs saveurs, c’est une question de gouts et d’habitudes !

Voir « Je cuisine bio avec les enfants » sur Amazon

Les idées recettes pour aromatiser l’eau:

-Citrons, menthe, et concombre, coupez un citron bio en tranches, froissez quelques feuilles de menthe, et ajoutez des morceaux de concombre. Mettez le tout à infuser dans une carafe avec de l’eau et des glaçons.

-Gingembre, orange, fleur d’hibiscus, coupez une orange bio en rondelle, râpez un peu de gingembre frais, et ajoutez quelque fleur d’hibiscus. Mettez le tout à infuser dans une carafe avec de l’eau et des glaçons. La fleur d’hibiscus teintera fortement la boisson, infuser à froid elle est beaucoup moins amer.

-Framboises, fraise et rose, écraser légèrement les fraises et les framboises, et ajoute des pétales de roses. Mettez le tout à infuser dans une carafe avec de l’eau et des glaçons.

-Fleur de sureau, citron, nettoyer les fleurs de sureau, découper un citron bio en tranche. Mettez le tout à infuser dans une carafe avec de l’eau et des glaçons.

-Verveine, fraise, nettoyer la verveine, et écraser légèrement la fraise. Mettez le tout à infuser dans une carafe avec de l’eau et des glaçons.

Faites des essais et laissez aller votre imagination.

L’engagement réciproque

poignée de mains

Un engagement réciproque est un document qui établit une promesse d’embauche pour l’assistante maternelle, et une promesse d’accueil pour le parent employeur. Il s’effectue en amont de la contractualisation. Il est reconnu par le droit, et figure dans la convention collective nationale des assistants maternels du particulier employeur ( annexe IV )

Qu’est-ce qu’un engagement réciproque ?

C’est un document établi entre le parent employeur et l’assistante maternelle, il représente une promesse d’embauche et d’accueil, et engage les deux parties.

Un engagement réciproque doit comporter certains éléments pour être valable :

  • La date
  • Le nom et l’adresse, et numéro de téléphone de l’employeur
  • Le nom et l’adresse, et numéro de téléphone de l’assistante maternelle
  • Le nom de l’enfant
  • La date prévue de l’embauche
  • La durée d’accueil, nombre de jours, nombre de semaines et nombre d’heures
  • La rémunération brute mensuelle
  • La mention « lu et approuvé »
  • La signature des deux parties

Cet engagement, s’il n’est pas respecté donne lieu à une indemnisation forfaitaire compensatrice. Cette indemnisation est d’un demi-mois de salaire (prévu par la convention collective nationale des assistants maternels du particulier employeur). Elle s’applique aux deux parties.

Pourquoi faire un engagement réciproque ?

Faire un engagement réciproque est une sécurité, aussi bien pour le parent employeur que pour l’assistante maternelle. Le parent employeur est sur d’avoir une place d’accueil pour son enfant, et l’assistante maternelle est sur d’avoir une embauche. Ainsi chacun peut attendre sereinement le début de l’accueil. Il permet aussi de partir sur de bonnes bases, c’est une marque de confiance et de professionnalisme. Et ces deux valeurs sont fondamentales pour un accueil de qualité.

Comment faire si l’engagement n’est pas respecté ?

Si l’un des deux partis n’honore pas l’engagement, le parti lésé devra faire une mise en demeure, afin de réclamer l’indemnité forfaitaire auquel il a droit. Cette demande doit être effectuée lorsque la date du début d’accueil est dépassée. Cette procédure requiert des termes précis, pour pouvoir aboutir.

Cette somme étant une indemnité, elle ne se déclare pas, et ne peut être remboursée par pajemploi.

Modèle d’engagement réciproque :

la convention collective nationale des assistants maternels du particulier employeur met à disposition un modèle d’engagement réciproque :

https://www.legifrance.gouv.fr/affichIDCC.do;jsessionid=0248A929BD6DB75EB6E455CF40D00631.tplgfr28s_3?idConvention=KALICONT000005635807&cidTexte=KALITEXT000005669999

L’importance du bulletin de salaire

classeur calculatrice

Le bulletin de salaire est un document indispensable, pourtant, les parents employeurs ne le fournissent que rarement. Chaque mois, le parent employeur a l’obligation de vous fournir avec votre salaire un bulletin y correspondant, car l’attestation pajemploi ne remplit pas les conditions pour s’y substituer.

Le bulletin de salaire permet de prouver que vous êtes bien employée, et déclarée. Il vous permet également de faire valoir vos droits. Ce qui n’est pas le cas de l’attestation pajemploi.

Que doit comporter un bulletin de salaire ?

  • Les données d’identification de l’employeur : nom, adresse, numéro pajemploi
  • La référence de l’organisme URSAF auquel l’employeur verse les cotisations de sécurité sociale et le numéro de cotisant
  • La convention collective applicable au sein de la société, ou, à défaut, la référence au code du travail pour les dispositions relatives à la durée des congés payés du salarié et à la durée des délais de préavis en cas de cessation de la relation de travail
  • L’emploi occupé par le salarié : nom, emploi
  • Le nombre d’heures de travail auxquelles se rapporte le salaire, en séparant les heures payées au taux normal et les heures supplémentaires
  • La nature de la base de calcul du salaire
  • La nature et le montant des primes, avantages en nature, etc.
  • La rémunération brute du salarié
  • La nature et le montant de tous les ajouts et retenues réalisés sur la rémunération brute (les cotisations, les réductions des charges, etc.)
  • Le montant net reçu par le salarié
  • La date de paiement de salaire
  • Les dates de congé et le montant de l’indemnité correspondante
  • La mention suivante : « conserver le bulletin de paie sans limitation de durée ».

L’attestation pajemploi ne comporte pas :

  • Le détail de la rémunération, en différenciant notamment les primes exceptionnelles du salaire habituel
  • Le détail des sommes non soumises à cotisations sociales (détail des indemnités kilométriques par exemple : nombre de trajets, dates et kilométrages de ces trajets, etc.)
  • Les dates de congés payés compris dans la période de paie et le montant de l’indemnité correspondante
  • Les retenues sur salaire pour absence, de vous-même ou de l’enfant accueilli

Les différences entre un bulletin de salaire et l’attestation pajemploi ne s’arrêtent pas là :

Sur un bulletin de salaire, vous n’arrondissez pas le nombre d’heures travailler, contrairement à l’attestation pajemploi, sur laquelle vous devez arrondir les heures. Un bulletin de salaire est alors le reflet du temps et de la valeur réelle de travail. De surcroit, sur un bulletin de salaire, la distinction entre les journées de plus et de moins de 8 heures est clairement faite, ce qui vous permet par la suite de calculer plus simplement vos impôts.

Le calcul de vos jours de congés payés est également beaucoup plus aisé, sur la déclaration pajemploi ne figure pas le nombre de jours de congés acquis, ni les dates de congés pris, ni le montant de leurs indemnités. Ce qui peut être conflictuel par la suite, car aucun document officiel ne peut attester de l’acquisition de vos jours, ni leurs prises et rémunérations.

Lors de votre fin de contrat, il vous sera plus facile de calculer votre solde tout compte avec exactitude, si vous disposer de bulletin de salaire. Vous n’aurez pas à reprendre toutes les attestations afin de faire vos calculs, car les sommes versées et le nombre d’heures seront forcement imprécis, car arrondis.

En conclusion :

  • Un bulletin de salaire est une obligation, l’attestation pajemploi ne peut s’y substituer.
  • Un bulletin de salaire permet une rémunération plus juste.
  • Un bulletin de salaire permet une meilleure communication, ainsi qu’une transparence.
  • Un bulletin de salaire permet de faire valoir vos droits.
  • Un bulletin de salaire facilite toute votre comptabilité.